Entrevue avec Jennifer MacKinnon

175 ans d’histoiresur le Département des dames

Jennifer MacKinnon s’implique dans l’Exposition agricole d’Ayer’s Cliff depuis maintenant 26 ans. « J’ai quitté Toronto et j’ai rencontré mon mari qui est producteur laitier de 7e génération à Barnston. Comme mon mari faisait partie du comité de l’Expo et je ne connaissais personne de la région puisque je venais tout juste d’emménager dans la région, j’ai décidé de m’impliquer dans le Département des dames. »

Selon Jennifer, c’est lors de la première rencontre avec le Département des dames de l’Exposition d’Ayer’s Cliff qu’on lui a demandé si elle était capable de prendre des notes. « Certainement, j’ai un diplôme universitaire, » répondit-elle. C’est alors qu’on lui a répondu : « « Super, alors on te nomine comme secrétaire! » C’est comme ça que ça s’est passé! Et ça fait déjà 26 ans. J’étais, et de loin, la plus jeune de l’équipe du département à ce moment! » ajoute Jennifer avec sa bonne humeur contagieuse.

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts. Derrière le Département des dames se cachent de nombreuses personnes, c’est un travail d’équipe : « Ça fait environ 10 ans que je suis la Présidente du Département des dames, nous avons environ 14 membres, mais nous sommes 5 ou 6 personnes qui donnons un peu plus de temps et qui nous présentons aux rencontres. »

Le Département des dames a quatre sections principales, soit la section pour enfants, la photo, l’artisanat et la courte-pointe ainsi que la couture. Les gens soumettent donc des créations qu’ils ont réalisées, et ce sont des juges engagés qui ont la tâche de décerner un gagnant. Malheureusement, d’années en années, les entrées sont de moins en moins nombreuses : « Le nombre d’inscriptions est en déclin. Les gens font malheureusement de moins en moins d’arts et d’artisanat. »

Cependant, loin de se laisser abattre par les changements et la baisse de popularité des arts, l’équipe de l’Expo a proposé une excellente idée pour augmenter les inscriptions des créations des gens : « L’année dernière, en 2019, nous avons pris la décision de réduire le prix du passeport week-end pour les gens qui soumettaient 3 articles ou plus. Donc plutôt que d’être 45 $, le passeport weekend était 20 $. C’était également la même chose pour l’horticulture, et ce sera encore cette façon de faire pour la 175e édition l’année prochaine, en 2021. » Pour enregistrer leurs créations et avoir accès au tarif réduit, les gens doivent se rendre se rendre en ligne pour s’inscrire pour ensuite aller déposer leurs items au Main Building, la bâtisse à l’entrée principale, le mercredi avant l’ouverture de l’Expo.

Pendant l’année, l’équipe de Jennifer se rencontre environ 5 fois pour discuter des projets à venir. Afin d’amasser des fonds, l’activité au rendez-vous année après année depuis maintenant plus de deux décennies demeure la parade à Hatley. « Depuis maintenant 20 ans, nous vendons des shortcakes aux fraises à la parade d’Hatley le 1er juillet. On fait la crème fouettée, on lave et on prépare 150 livres de fraises et on fait même les biscuits! Nous amassons entre 800 et 900 $ chaque année. Les fonds sont utilisés surtout pour les réparations de la bâtisse et pour les prix à remettre, mais aussi pour les fournitures nécessaires du département. »

Le plus gros du travail demeure cependant pendant l’événement lui-même. « Les membres du département arrivent sur place la semaine avant l’Expo. Ensemble, on s’assure que la bâtisse soit prête et nettoyée pour l’ouverture le mercredi soir pour l’exposition des articles. Nous sommes également sur place tout le week-end, du jeudi jusqu’au dimanche soir lorsque les gens viennent récupérer leurs articles et leurs prix, » explique Jennifer.

Les arts, les passe-temps et les modes changent avec le temps. Le secret dans tout ça : s’adapter! « On essaie de s’adapter aux nouvelles modes. On essaie de toujours savoir ce que les jeunes aiment et ce qui est populaire chez les différentes tranches d’âges. Nous sommes toujours ouvertes aux suggestions! Par exemple, le tricot est redevenu à la mode, donc on s’adapte et on change les catégories en fonction des tendances. »

Toutefois, la plus grosse différence qui se fait ressentir selon Jennifer est sans aucun doute le manque de bénévoles : « Notre département vieillit, et c’est difficile de trouver de nouvelles personnes qui aimeraient donner de leur temps. Nous n’avons pas nécessairement besoin de personnes pour assister aux rencontres pendant l’année, nous avons surtout besoin de gens qui aimeraient prendre les inscriptions la journée avant l’ouverture officielle et assurer une surveillance dans la bâtisse pendant l’événement. » Si vous voulez donner de votre temps dans ce département, n’hésitez pas à contacter Jennifer par courriel.

Lorsqu’on demande à Jennifer ce qui fait le succès de l’Exposition agricole d’Ayer’s Cliff, celle-ci répond sans aucune hésitation : « C’est la participation de la communauté! Il y a un sentiment amical à Ayer’s Cliff. Par exemple, dans les granges, c’est une compétition, certes, mais c’est une compétition très amicale. Les gens sont heureux les uns pour les autres. Aussi, les gens attendent l’événement avec impatience. Nous avons les mêmes exposants année après année. De plus, nous avons la chance d’avoir une importante base de bénévoles aux portes; il y a des gens qui font du bénévolat depuis des décennies et qui sont toujours ici et qui adorent toujours autant leur expérience… C’est le clou de leur été! Le jeudi, c’est un peu la journée des retrouvailles pour nous. Nous sommes heureux de nous revoir après un an. Une autre raison pour laquelle je pense que l’exposition est toujours populaire est que nous limitons notre nombre de vendeurs sur le terrain. Nous essayons également d’apporter des activités adaptées aux enfants et on profite de notre événement pour enseigner l’agriculture au public. Nous sommes une expo adaptée aux enfants et notre priorité numéro un est de rendre les familles heureuses! » conclut Jennifer.

Pour donner quelques heures de votre weekend dans la belle équipe du Département des dames, communiquez avec Jennifer.

Ne manquez pas notre 175e anniversaire en 2021. D’ici là, prenez bien soin de vous et n’oubliez pas : ça va bien aller!

A lire également