Entrevue avec Stuart Webster

Après des années de planifications discrètes pour célébrer le 175e anniversaire du Fair, le nouveau Parc des Bénévoles devant le terrain de l’Exposition est présentement en train de prendre forme au grand plaisir de tous! Vous vous demandez peut-être qui se cache derrière ce beau projet… Eh bien, nous avons le plaisir de vous présenter Stuart Webster, le paysagiste et designer du Parc des Bénévoles.

Son nom peut sembler familier pour la plupart des gens d’Ayer’s Cliff… c’est normal! : « Je suis né à Sherbrooke et j’ai grandi dans la ville de Massawippi jusqu’à l’âge de 8 ans quand nous avons déménagé à Montréal pendant la semaine, mais Massawippi a toujours été l’endroit où je me sentais « à la maison ». Ma femme et moi y sommes même récemment déménagé! Mes grands-parents ont acheté une ferme à Massawippi en 1940 et mon père l’a exploitée activement et avait un magnifique troupeau de Jerseys que nous présentions à l’Exposition d’Ayer’s Cliff chaque année. Être dans les étables du Fair et regarder nos vaches Jersey se faire préparer pour l’exposition est l’un de mes souvenirs préférés en ce qui concerne le l’Expo d’Ayer’s Cliff. J’ai même toujours voulu y passer une nuit dans la paille… Malheureusement, mes parents ne m’ont jamais laissé faire! »

Stuart Webster est extrêmement talentueux et il a également un parcours très impressionnant : « J’ai un baccalauréat ès arts en histoire de l’art de l’Université de Princeton et mon deuxième diplôme est en Design de jardin de l’Inchbald School of Design à Londres, en Angleterre. J’ai fondé mon cabinet d’architectes paysagistes il y a 25 ans et nous concevons, construisons et entretenons maintenant principalement des propriétés résidentielles à Montréal et ses environs. »

Pour le design du Parc des Bénévoles, Stuart Webster s’est inspiré de l’événement en tant que tel et de la communauté, mais aussi de son histoire et des alentours : « Nous nous sommes inspirés des rangées de cultures que vous voyez à travers les champs de la région (qui se reflètent dans les rangées d’herbes ornementales) . Nous nous sommes également inspirés des collines naturelles et de la topographie des Cantons de l’Est qui se reflètent dans le long chemin sinueux qui traverse les jardins (le contour d’une colline). Enfin, nous avons été inspirés par le sens de la communauté et le marché fermier qui se déroule également au Fair, nous avons donc des myrtilles à l’arrière du parc et les enfants des écoles ont planté des graines de tournesol plus tôt ce printemps que nous avons hâte de voir à la fin l’été. Nous avons également été inspirés par la magnifique sculpture de Satoshi Saito qui sera dans le Parc des Bénévoles. Sa sculpture est le point culminant de la conception et nous avons voulu que notre paysage ne rivalise pas avec ses lignes pures. Je pense que pour nous tous impliqués, c’était vraiment une question de communauté. Nous voulions célébrer l’engagement communautaire, le bénévolat et nous voulions rassembler les habitants pour créer, planter, arroser, apprendre, grandir, contribuer, etc. »

Les bénévoles ont également une signification très importante dans notre nouveau parc, et Stuart Webster leur garde une place très importante : « Les graminées ornementales en rangées représentent les rangées de cultures que nous voyons partout sur les terres agricoles. Nous avons choisi des Schizachyrium « Standing Ovation » pour sa couleur argentée, sa couleur d’automne et pour son nom… car tous les bénévoles au cours des 175 dernières années méritent une ovation debout (« Standing Ovation »)! »

Lorsque nous lui demandons comment il décrirait le résultat final du Parc des Bénévoles et ce qu’il espère que les gens ressentiront à propos de l’espace, sa réponse nous fait instantanément sourire : « J’espère que ce sera un espace accueillant dans lequel les gens circuleront et s’arrêteront pour réfléchir sur la communauté et au Fair. J’imagine aussi des enfants courir dans les rangs comme dans un labyrinthe en rigolant et en riant au passage! »

Merci, Stuart Webster, pour votre travail formidable. Et un très, très chaleureux merci à tous nos bénévoles des 175 dernières années!

A lire également